Le nombre de 10 000 pas par jour nécessaire pour améliorer la santé, créé de toutes pièces par une entreprise japonaise il y a 60 ans, pourrait finir par être assez proche de la réalité, selon une étude majeure publiée dans le British Journal of Sports. Médecine’.

L’objectif régulièrement affiché de faire 10 000 pas par jour pourrait provenir d’une publicité visant à vendre des podomètres, mais semble être confirmé par une étude ayant suivi plus de 72 000 personnes sur une période d’environ sept ans.

Selon les résultats de l’enquêteA partir de 2200 pas par jour on peut commencer à observer une réduction de la mortalité et du nombre d’événements cardiaques dans le groupe étudié.

Cependant, les bienfaits de la marche augmentent et culminent entre 9 500 et 11 000 pas par jour. À ce niveau d’activité, les participants avaient entre 31 et 39 % plus de risques de mourir au cours de la période analysée que ceux qui se limitaient à moins de 2 200 pas par jour, selon l’étude. Les pourcentages varient en fonction du mode de vie sédentaire des participants, outre leur nombre de pas quotidiens.

Passé ce stade, la marche ne semblait plus apporter aucun bénéfice supplémentaire.

L’automne dernier, une étude américaine Sur la base d’une douzaine d’études antérieures, il a été déterminé que les bienfaits de la marche commencent à 2 517 pas et culminent à 8 763 pas.

Même si le nombre optimal de pas varie entre les deux études, un constat demeure : la marche contribue à réduire le risque de mourir prématurément ou de développer une maladie cardiaque.



medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *