Une jeune femme de 19 ans, adepte de cigarettes électroniques, a été transportée d’urgence à l’hôpital après avoir développé de graves problèmes respiratoires. Les médecins ont découvert des lésions « vitréennes » dans ses poumons, symptôme caractéristique d’une maladie grave liée au vapotage.

Tout a commencé par une simple toux. La jeune femme, qui pensait être enrhumée, ne s’est pas trop inquiétée. Mais les jours suivants, ses symptômes se sont aggravés : frissons, fièvre et surtout difficultés respiratoires croissantes. Inquiète, elle décide de consulter un médecin, explique-t-elle

Plus proche de Mag
.

Après l’avoir examinée, le médecin lui a diagnostiqué une pneumonie bactérienne et lui a prescrit des antibiotiques. Toutefois, l’état de la jeune femme ne s’est pas amélioré. Son état continue de se détériorer et elle se rend aux urgences. À son arrivée, les médecins ont été choqués de constater que sa fréquence cardiaque était de 120 battements par minute et sa fréquence respiratoire de 26 respirations par minute, bien au-dessus de la normale. Un scan est réalisé en urgence et le verdict est le suivant : la jeune femme souffre d’EVALI, une grave maladie pulmonaire liée au vapotage.

EVALI : une maladie grave, potentiellement mortelle

EVALI, une maladie apparue en 2019, est une maladie pulmonaire causée par l’inhalation de substances toxiques
présent dans les produits
fumées
. Elle se caractérise par de graves lésions pulmonaires pouvant entraîner la mort. En 2020, plus de 2 800 cas d’EVALI ont été recensés aux États-Unis, dont 15 % concernaient des adolescents.

Heureusement, EVALI peut être traité. La jeune femme a reçu une assistance respiratoire et une forte dose de prednisone, un corticoïde anti-inflammatoire. Son état s’est progressivement amélioré et elle a pu quitter l’hôpital sans aucune séquelle. Cependant, les médecins ont été clairs : elle doit arrêter de vapoter immédiatement, sinon sa maladie réapparaîtra et pourrait s’aggraver..

Une question qui devrait alerter les consommateurs et les gouvernements

Cette affaire dramatique est une nouvelle alerte sur les dangers de la cigarette électronique. Même si le vapotage est souvent présenté comme une alternative moins nocive à la cigarette traditionnelle, force est désormais de constater qu’il n’est pas sans risque.. EVALI est une maladie grave, voire mortelle, qui peut toucher tous les vapoteurs, même les plus jeunes. Il est donc primordial d’être conscient des risques avant de se lancer dans la vape, et de ne jamais se fier à l’apparence trompeuse de ce produit.

Face à l’augmentation du nombre de cas d’EVALI, notamment chez les adolescents, des voix s’élèvent appelle à une réglementation plus stricte
vapoter
. Interdire certains produits, limiter la vente aux mineurs et mieux informer les consommateurs sont des mesures qui peuvent contribuer à réduire les risques liés au vapotage.

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *