LLes anciens Égyptiens ont développé des traitements avancés pour de nombreuses maladies. De nombreux papyrus témoignent ainsi d’une pharmacopée raffinée pour le traitement de diverses maladies dermatologiques et gynécologiques. Mais aussi des maladies digestives, des traumatismes et des problèmes dentaires.

Les médecins de l’époque pharaonique ont-ils commencé à développer un traitement spécifique pour cela ? cancer ? Des scientifiques allemands, anglais et espagnols le suggèrent. En tout cas, deux crânes égyptiens récemment analysés présentent des caractéristiques qui indiquent qu’ils ont fait l’objet de soins approfondis.

Crânes trouvés par hasard

Les ossements en question proviennent du site de Gizeh, près du Caire. Ils sont conservés dans la collection Duckworth de l’Université de Cambridge. C’est l’archéologue espagnol Edgard Camarós qui les a retrouvés en octobre 2022 dans les réserves de cette institution.

Le chercheur de l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle y vivait à l’époque. L’Espagnol de 38 ans se dit intrigué par une étiquette sur une boîte. Il y avait une note manuscrite interrogative dessus : « Cancer ? »

En examinant les amas d’ossements retrouvés à l’intérieur, l’archéologue spécialisé dans l’étude des « paléopathologies » s’est immédiatement rendu compte que ces crânes méritaient qu’on s’y intéresse. En collaboration avec Tatiana Tondini, de l’Université de Tübingen en Allemagne, mais aussi Albert Isidro, d’un […] En savoir plus

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *