Si l’intestin va mal, tout va mal !

LA SCIENCE, LES MÉCANISMES ET LES CONSÉQUENCES DE LA DYSBIOSE INTESTINALE

Un excellent article scientifique duUniversité de Zurich publié en Suisse PubMed l’a rapporté en mars 2017 :

« Les variations naturelles de microbiote Le tractus intestinal peut se détériorer et atteindre un état de dysbiose quand des circonstances stressantes réduisent rapidement le stress diversité microbienne et promouvoir l’expansion de taxons bactériens spécifiquement. (…) Une multitude de maladies, dont maladies inflammatoires de l’intestin, mais aussi de maladies métaboliques un tel obésité et le diabète de type II, sont associés à une dysbiose intestinale. La caractérisation des changements conduisant à une dysbiose intestinale et l’identification des taxons microbiens contribuant aux effets pathologiques sont des conditions préalables essentielles pour mieux comprendre l’impact de la dysbiose intestinale. microbiote sur la santé et maladie. »

« Mécanismes et conséquences de la dysbiose intestinale » – Weiss GA et Hennet T (mars 2017).

Un grand nombre de maladies sont liées à la dysbiose intestinale !

Au cours du dernier quart de siècle, j’ai continuellement lutté contre l’énorme scepticisme entourant « dysbiose intestinale ” tout comme le ” intestin qui fuit “. J’ai en fait assigné ce dernier ” étiquette » aux patients présentant des réactions immunitaires IgG exagéré avec plusieurs aliments, ou chez les patients spécifiquement testés pour identifier un tel dysfonctionnement, généralement un test d’urine spécifique.

Je peux aussi parvenir au diagnostic de “dysbiose intestinale” en évaluant le microbiote intestinal (communauté microbienne correspondante) en fonction du profil de métabolites organiques dans l’urine (Trousse de protocole d’accord). Ce test peut conduire à un diagnostic plus ciblé, à savoir déterminer si tel est le cas dysbiose bactérienne et/ou dysbiose fongiqueet donne également le gravité de la prolifération.

L’explication du concept a évolué au fil des années, partant du simple « prolifération microbienne » et mène ensuite au « diminution de la diversité bactérienne »comme indiqué dans l’article publié le 28 mars 2017 par Weiss GA Et Hennet T. cité au début de cette publication.

Le résumé de cet article confirme que “un grand nombre de maladies (…) sont associées à une dysbiose intestinale”. La base de données scientifique et médicale PubMed trouvé à ce jour 108 articles incluant dans leur titre les mots « dysbiose intestinale “. Cela suffira-t-il à mettre fin au scepticisme, voire aux critiques des collègues sur ce sujet ?

MÉCANISMES ET CONSÉQUENCES DE LA DYSBIOSE INTESTINALE

Le même article scientifique cité au début de cette publication nous apprend que :

La composition de microbiote intestinal évolue constamment sous l’influence de facteurs tels que l’alimentation, les médicaments pris, la muqueuse intestinale, le système immunitaire et microbiote lui-même. Les variations naturelles du microbiote intestinal peuvent dégénérer jusqu’à un état de dysbiose lorsque les termes de tension réduire rapidement la diversité microbienne et favoriser l’expansion de taxons bactériens spécifiques.

Les mécanismes impliqués dans dysbiose intestinale restent souvent inexpliqués, car la combinaison de variations naturelles et de divers facteurs de stress provoque des événements déstabilisants successifs. LE stress oxydatifle rôle inquiétant de bactériophages et la séparation d’avec toxines bactériennes peut entraîner des changements rapides dans les groupes microbiens dans les intestins et conduire ainsi à dysbiose.

« Mécanismes et conséquences de la dysbiose intestinale » – Weiss GA et Hennet T (mars 2017).

L’EXISTENCE DE LA DYSBIOSE INTESTINALE EST TOUJOURS CONTESTÉE !

Étonnamment, beaucoup les médecins généralistes etc. spécialistes (dont de nombreux gastro-entérologues) restent totalement ignorants de la notion de dysbiose intestinale. J’imagine qu’ils ont raté des centaines de publications scientifiques !

Pire encore, certains d’entre eux considèrent que dysbiose intestinale comme sujet « controversé » ou comme manifestation d’une « La médecine en marge ». Bien fait. Je suis désolé, mais je pense que la mise à jour des connaissances médicales devrait être rendue obligatoire, d’autant plus que c’est le cas l’évolution rapide de la science notamment dans le domaine de santé intestinalequi joue un rôle crucial dans la santé globale.

D’ailleurs, laissez-moi vous le dire : l’arrogance n’a jamais conduit au progrès scientifique… L’extrait de l’article de synthèse sur ce thème, cité au paragraphe précédent, illustre mon propos.

ÉCOUTEZ LES « TED » SUR LE MICROBIOT : VOUS NE SEREZ PAS DÉÇU !

TED est l’abréviation de Technologie, Divertissement (Divertissement) et Conception. La première TED a été fondée en février 1984 par Richard Saul WURMAN. D’abord conférence isolée, le concept a ensuite évolué vers des événements connus et répétitifs. depuis 1990.

Inspiré par l’esprit de La Silicon Valleyinitialement préoccupé par le technologie un toi conceptionle concept a été élargi Chercherau Science et au Culture. Tous les intervenants TED doivent terminer leur sujet en 18 minutes maximum. “Des idées à diffuser‘ sont disponibles en ligne gratuitement sur www.ted.com.

LE présentations médicales peuvent être très intéressants, car ils sont un « un aperçu de l’avenir des soins de santé » et attirer des conférenciers prestigieux, dont de nombreux lauréats du prix Nobel. Je recommande plusieurs sujets inspirants et motivants liés à cela microbiote. Commencer avec Rob RIDER : « Comment nos microbes font de nous ce que nous sommes “. Près de 2 millions de vues donnent une idée de la qualité et de l’attrait de cette mini-conférence.

Alors peut-être que tu pourras passer à autre chose Jonathan EISEN : « Apprenez à connaître vos microbes “. Il y en a bien d’autres. Ces « TED » vous confirmeront deux choses. Premièrement, nos partenaires microbien valent la peine d’être étudiés et même approfondis. Deuxièmement, ils méritent tous nos respect.

Les antibiotiques peuvent être nos sauveurs, mais ils sont aussi de redoutables ennemis…

Pour prendre rendez-vous dans l’un des centres de médecine fonctionnelle FunMedDev situés en France, en Belgique et au Luxembourg, vous pouvez nous contacter par téléphone aux numéros suivants :

Centre FunMedDev Belgique : +32 4 221 52 12

Centre FunMedDev France : +33 1 87 65 00 75

Centre FunMedDev Luxembourg : +352 2 690 3183

ou par email à contact@funmeddev.com

Publication : Éric Klein

Information sur la santé

  • BIEN-ÊTRE > NATUROPATHIE > COULEURS HIVERNALES

    Quatre astuces « fait maison » ! Avoir la grippe ou des symptômes pseudo-grippaux n’est pas agréable car on se sent très mal, fatigué et on a des douleurs musculaires et même articulaires. De plus, avoir mal à la gorge, le nez bouché ou une toux persistante n’est pas seulement désagréable, cela peut gêner votre quotidien, parfois jusqu’à dix… Lire la suite : BIEN-ÊTRE > CHEMIN NATUREL > COULEURS HIVERNALES
  • SANTÉ > MÉDECINE > DYSBIOSE INTESTINALE

    Si l’intestin va mal, tout va mal ! LA SCIENCE, LES MÉCANISMES ET LES CONSÉQUENCES DE LA DYSBIOSE INTESTINALE Un excellent article scientifique de l’Université de Zurich en Suisse, publié dans PubMed en mars 2017, rapporte ce qui suit : « Les variations naturelles du microbiote intestinal peuvent se détériorer et atteindre un état de dysbiose lorsque… Lire plus : SANTÉ > MÉDECINE > DYSBIOSE INTESTINALE
  • SANTÉ > MÉDECINE > GLUTEN ET AUTO-IMMUNITÉ

    Nous vous dirons tout ! Que dit la science ? Un excellent article publié en 2017 intitulé « Effets indésirables de la consommation de gluten et avantages du retrait du gluten dans les maladies auto-immunes non cellulaires ». » par A. Lerner de l’École de Médecine Rappaport de Halfa en Israël, comme il le souligne, montre les effets indésirables associés à la consommation de… Lire la suite : SANTÉ > MÉDECINE > GLUTEN ET AUTO-IMMUNITÉ
  • SANTÉ > MÉDECINE > LES INCONVÉNIENTS DU LAIT VÉGÉTAL

    Ou comment ne pas se tromper en remplaçant le lait animal Pour tous ceux qui ont des réactions négatives au lait animal (allergies aux IgE, allergies aux IgG ou intolérance au lactose), leur remplacement concerne logiquement le lait végétal : voir la liste détaillée sur mon site www.gmouton. com (cliquez sur « listes » puis « listes » en français ; téléchargez gratuitement… Lire la suite : SANTÉ > MÉDECINE > LES INCONVÉNIENTS DU LAIT VÉGÉTAL
  • SANTÉ > MÉDECINE > LES ÉTAPES DU LAIT ANIMAL

    La vérité sur le lait C’est l’occasion de faire la lumière sur les nombreuses réactions négatives que les gens peuvent éprouver face aux produits laitiers d’origine animale. C’est un sujet important car on entend beaucoup d’absurdités à ce sujet, les gens confondant allègrement les trois principaux ingrédients du lait. Ce sont des sucres, notamment le lactose, qui… Lire la suite : SANTÉ > MÉDECINE > LES PIÈGES DU LAIT ANIMAL
  • SANTÉ > MÉDECINE > PETITS DÉJEUNERS TOXIQUES

    Des « Cornflakes » le matin, vraiment ? Bravo Docteur Kellogg, le médecin américain qui a inventé les « corn flakes » en 1894 ! Vous avez fait croire à des millions de personnes qu’il fallait acheter un produit manufacturé et emballé pour avoir un petit-déjeuner décent. On voit le résultat : les céréales sont souvent à l’origine d’allergies (le blé avec son gluten… Lire la suite : SANTÉ > MÉDECINE > PETITS DÉJEUNERS TOXIQUES
  • SANTÉ > MÉDECINE > LES PILIERS DE L’IMMUNITÉ

    Les éléments essentiels d’une bonne immunité A ce stade j’espère qu’il est certain qu’une défense immunitaire optimale n’est pas possible sans un écosystème intestinal efficace et que l’assurance d’un Complexe Moteur Migrateur ou MMC efficace fait partie intégrante des conditions établies à cet effet. nécessaire. . Un jeûne nocturne raisonnable me semble donc une introduction à… Lire la suite : SANTÉ > MÉDECINE > LES PILIERS DE L’IMMUNITÉ
  • BIEN-ÊTRE > VOIE NATURELLE > MORPHO-BIO-PSYCHOLOGIE

    De la constitution au tempérament Nous naissons avec une constitution héritée de nos parents, qui représente l’inné (génétique) et détermine les forces et les faiblesses acquises de notre corps. Ne dit-on pas que j’ai les mêmes problèmes circulatoires que ma mère, que j’ai la robustesse de mon père, que j’ai des problèmes digestifs comme ma grand-mère… Lire la suite : BIEN-ÊTRE > VOIE NATURELLE > MORPHO-BIO-PSYCHOLOGIE
  • SANTÉ > MÉDECINE > RÉFLEXION SUR LE JEÛNE INTERMITTENT

    L’allié fondamental de l’écosystème intestinal Nous ne savons pas dans quelle mesure le jeûne améliore l’immunité. Il est probable que le repos du système digestif contribue grandement à la bonne santé de l’écosystème intestinal via un phénomène largement ignoré (notamment les profils de santé). La preuve vient de ce… Lire la suite : SANTÉ > MÉDECINE > RÉFLEXION SUR LE JEÛNE INTERMITTENT
medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *