La dernière épidémie de rougeole au Luxembourg remonte à 2019. Alors que 21 cas confirmés de rougeole avaient été enregistrés au Grand-Duché il y a cinq ans, aucun cas n’a été observé depuis.

Dix-sept cas d’infection virale ont été suspectés sur la base des symptômes au cours des quatre dernières années, mais les tests de laboratoire se sont révélés négatifs.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) estime toutefois que le nombre de cas de cette infection hautement contagieuse dans l’Union européenne va augmenter dans les mois à venir, la couverture vaccinale à deux doses étant qualifiée de sous-optimale.

L’OMS recommande une couverture vaccinale supérieure à 95 % avec deux doses pour l’ensemble de la population pour éradiquer ce virus. Au Luxembourg, la couverture vaccinale en deux doses est estimée à 94%. Les deux doses sont administrées aux jeunes enfants, l’une à 12 mois et l’autre entre 15 et 23 mois.

Les nourrissons et les enfants de moins de cinq ans sont particulièrement vulnérables à la rougeole. Ils risquent de développer des complications graves liées à des problèmes neurologiques irréversibles.

Ces précisions ont été fournies par la ministre de la Santé, Martine Deprez, au délégué du LSAP, Mars Di Bartolomeo, qui a fait part, dans une question parlementaire, de ses inquiétudes sur une éventuelle recrudescence des cas de rougeole.



medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *