La situation sécuritaire fragile dans le pays, malgré le calme apparent de ces dernières semaines, impacte le système de santé haïtien de plusieurs manières. Selon le Dr. Jean William Pape, depuis le 29 février 2024, les centres GHESKIO enregistrent un taux de perte de 20% de personnes inscrites au programme de lutte contre le VIH/SIDA et la tuberculose.

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *