Une épidémie de rougeole sévit depuis plusieurs semaines dans la ville de Kindu, capitale de la province du Maniema, en République démocratique du Congo. Selon l’Agence de Presse Congolaise (ACP), plusieurs cas avérés de cette maladie infectieuse ont été enregistrés dans différentes structures sanitaires de la ville.

Nestor Mbula, infirmier en chef d’un établissement de santé de la région, a déclaré à l’ACS que les enfants âgés de 6 à 59 mois étaient les plus touchés par la rougeole. Il a décrit les symptômes cliniques de la maladie : forte fièvre, éruption cutanée généralisée, toux, écoulement nasal, yeux rouges et conjonctivite. Il a précisé que sa structure avait déjà enregistré cinq cas de rougeole en une semaine.

Face à cette situation, M. Mbula a invité tous les parents dont les enfants présentent ces symptômes à les emmener dans les formations sanitaires les plus proches pour bénéficier d’un traitement médical approprié. Il a conseillé de ne pas recourir aux thérapies traditionnelles pouvant entraîner des complications mortelles.

La rougeole est une maladie très contagieuse qui peut entraîner des complications graves, voire mortelles, notamment une pneumonie, une encéphalite et une diarrhée sévère.

Selon les données du ministère congolais de la Santé, le nombre de cas suspects de rougeole en 2023 a atteint 311 500, dont 5 799 décès. Les 26 provinces du pays sont touchées par l’épidémie. L’année précédente, en 2022, environ 148 638 cas avaient été enregistrés, avec 1 875 décès.

La vaccination est le moyen le plus efficace de prévenir la rougeole. L’OMS recommande deux doses de vaccin pour assurer une protection optimale. Cependant, la couverture vaccinale reste insuffisante dans de nombreux pays, notamment en Afrique.

Chadrack Londe-Maniema

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *