Alcool et drogues au volant : quels examens de biologie médicale ?



















Le 17 novembre 2023, les Biology Innovation Days (JIB) ont porté sur les analyses biomédicales réalisées dans le cadre des contrôles de sécurité routière. Dans ce domaine, les laboratoires doivent s’adapter à la nouvelle consommation.

Valérie Devillaine, publié le 6 mars 2024

Alcool et drogues au volant : quels examens de biologie médicale ?

Un test d’alcoolémie au volant ? Non, dans un laboratoire donc ! / Getty Images – Tutye

« Chaque véhicule automobile peut être une arme selon sa destination », a rappelé lors de cette table ronde Anne-Marie Gallot, médecin et « conseillère santé » technique du délégué interministériel à la sécurité routière. “Nous ne sommes plus proches des 18 000 décès annuels sur les routes des années 1970, mais avec 3 541 décès d’ici 2022, nous avons encore une marge d’amélioration par rapport à nos voisins”, a-t-elle ajouté. Par rapport au nombre de kilomètres parcourus, ce sont les plus âgés qui sont les plus responsables des accidents. Maladies et substances « Mais ce n’est pas l’âge qui est en jeu, mais les pathologies », souligne le Dr Gallot. Cependant, en termes de nombre total d’accidents et de décès, les jeunes sont les plus touchés ; impliqués dans ces accidents : l’alcool, la drogue et la vitesse. Les deux premiers sont évidemment des facteurs qui altèrent les fonctions cognitives, avec…

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *