La conférence sur la prévention des maladies cardiovasculaires organisée par l’organisme caritatif a réuni plus de 80 personnes dans la salle de conférence de l’hôtel de ville de Vic, le samedi 20 avril.

La Bienfaisance a invité le Docteur Michel Loubet, cardiologue palois, à nous parler de prévention cardiovasculaire, l’alpha et l’oméga d’une bonne santé, d’une meilleure qualité de vie et d’une durée de vie optimisée.

Nul doute que cet événement avait un caractère particulier pour l’oratrice car, comme le rappelle la présidente Christiane Goergen-Trépout dans son introduction, le père de Michel a été maire de Vic de 1965 à 1971.

C’est donc avec une certaine émotion que le Dr. Michel Loubet a transmis ses précieux conseils au public viçois de cette ville où il a gardé des liens et de nombreux souvenirs d’enfance.

Prévention : un réel intérêt dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires

Michel Loubet a d’abord rappelé quelques points clés du fonctionnement de ce muscle qui, par sa contraction régulière, approvisionne tous nos organes en oxygène et en nutriments jusqu’à notre organisme par le sang.

Mais la conférence a surtout porté sur la prévention cardiovasculaire : le médecin a rappelé son importance, puisque le taux de mortalité par maladies cardiovasculaires a été divisé par trois au cours des quarante dernières années, grâce à la prévention et aux progrès diagnostiques et thérapeutiques.

Selon les cas, la prévention est primaire si l’on est indemne de maladie cardiovasculaire, secondaire après un infarctus du myocarde, stents, accident vasculaire cérébral, artérite, pontages, etc.

Évaluer les risques face aux premiers symptômes parfois silencieux d’une maladie cardiaque

Michel Loubet a indiqué que l’évaluation du risque cardiovasculaire est essentielle et a expliqué que si une personne ne peut pas changer son sexe, son âge et son hérédité, d’autres facteurs peuvent être modifiés, comme le tabagisme, la tension artérielle, le cholestérol, l’obésité, le stress, la sédentarité. .

Il y donnait de précieux conseils de vie à suivre pour prendre soin de son cœur : notre cœur va mieux quand on bouge, l’exercice le rend plus fort !

L’alimentation est également essentielle car elle permet de répondre à des facteurs de risque comme l’obésité, l’excès de cholestérol, le diabète, etc. Il a confirmé les vertus du régime méditerranéen riche en fibres, en potassium et en graisses insaturées… avec quelques surprises cependant : nous appris qu’un carré de chocolat 100%, source de flavonoïdes, serait bon pour le cœur !

Il a également évoqué les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil et expliqué que des nuits trop courtes ou irrégulières sont des facteurs négatifs.

L’apnée du sommeil présente également un réel danger si nous ne la remarquons pas et ne la traitons pas.

Le stress peut aussi nuire à notre système cardio et pour cela il définit quelques techniques pour en venir à bout.

Et surtout, il a mis en lumière l’athérosclérose, une tueuse en série : il en a expliqué les processus à l’aide de schémas et a montré que la lutte contre tous les facteurs de risque est essentielle pour contrôler son évolution parfois mortelle (occlusion d’une artère : infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral). .

L’effet thérapeutique du médicament « statine » est souvent décisif dans la réduction du LDL, ce qu’on appelle le « mauvais » cholestérol.

Il a invité le public à s’auto-surveiller, à dépister dès 50 ans pour les hommes et dès 60 ans pour les femmes, et à consulter au moindre avertissement, même si plus tard, en réponse à une question de l’assistance, il s’est rendu compte que ce n’était pas le cas. c’était le cas autrefois. Il n’est pas toujours évident de prendre rapidement rendez-vous avec un cardiologue.

Il a enfin indiqué que les progrès de la médecine numérique et très prochainement de l’intelligence artificielle seront un atout dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Un cœur en bonne santé est essentiel pour notre corps !

La séance s’est terminée par une discussion animée avec le public, questions auxquelles l’orateur a répondu avec gentillesse et compétence.

Texte et photos : Bienveillance

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *