Logos partenaires

Antananarivo, le 24 avril 2024 – Une délégation de haut niveau de l’Initiative mondiale pour l’élimination de la poliomyélite (IMEP) est à Madagascar pour aider le pays à renforcer la vaccination de routine tout en luttant contre une épidémie de polio dans le pays.

Au cours des trois prochains jours, la délégation rencontrera le président de Madagascar, la Première dame, le ministre de la Santé et le ministre des Affaires étrangères pour renforcer la coopération entre le gouvernement et les partenaires tout en profitant du « gros coup ». -up » pour combler les lacunes vaccinales à Madagascar. Les partenaires discuteront également de la meilleure manière de tirer parti des succès du gouvernement en matière de renforcement de la vaccination systématique et de pérenniser les progrès dans la lutte contre la polio à Madagascar.

L’équipe est composée du directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, le Dr Matshidiso Moeti, du président du Conseil de surveillance de la poliomyélite, le Dr Chris Elias, de la directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique orientale et australe, Etleva Kadilli, de la directrice de le renforcement et la vaccination des systèmes de santé au Secrétariat de Gavi à Genève, Alex de Jonquières, et l’ambassadeur de France à Madagascar, M. Arnaud Guillois.

« Nous sommes ici non seulement pour discuter de la voie à suivre, mais également pour féliciter les autorités sanitaires nationales pour leur engagement personnel en tant que champions de la vaccination. Leurs contributions ont ouvert la voie pour atteindre chaque enfant et il est donc impératif que nous continuions à soutenir et à encourager Madagascar dans ses efforts pour améliorer davantage la couverture vaccinale et mettre fin à la transmission de la polio », a déclaré le Dr. Matshidiso Moeti.

Madagascar a été certifié pays indemne du poliovirus sauvage indigène en juin 2018, mais est désormais classé par le Règlement sanitaire international (RSI) comme un État infecté par le variant circulant du poliovirus de type 1 avec un risque de propagation internationale, et donc placé sous recommandations temporaires depuis janvier 2023.

Depuis septembre 2020, le pays connaît une augmentation des cas de polio. Au total, 287 cas ont été confirmés (en novembre 2023), dont 45 cas de paralysie et 198 détections dans des échantillons d’eaux usées. Depuis le 28 janvier 2023, deux cas de paralysie ont été rapportés chez des adultes (32 et 29 ans). Les cas adultes placent donc le pays dans une position unique qui nécessite des réponses innovantes. Quatre campagnes de vaccination à grande échelle ont été réalisées en 2023. Le premier cycle, réalisé du 16 au 19 mai 2023, a permis de vacciner plus de 5 000 000 (99,8%) d’enfants de moins de 5 ans. En conséquence, aucun nouveau cas de polio n’a été signalé à Madagascar au cours des six derniers mois. De plus, des pratiques d’hygiène simples telles qu’un bon assainissement et le lavage des mains peuvent contribuer à réduire la transmission des maladies.

« Trop d’enfants sont privés de vaccins vitaux et plus nous attendons pour les atteindre et les vacciner, plus ils deviennent vulnérables et plus le risque d’épidémies mortelles augmente », a déclaré Alex de Jonquières, directeur du renforcement des systèmes à Gavi. Alliance du Vaccin « En renforçant la vaccination de routine et en augmentant la couverture vaccinale, nous pouvons garantir que les communautés les plus marginalisées ne soient plus laissées pour compte », a-t-il ajouté.

Pour relever ce défi et mobiliser tous les secteurs sociaux, économiques, culturels et publics pour renforcer la vaccination de routine, augmenter la couverture vaccinale, rattraper le retard sur les doses zéro et les enfants sous-vaccinés, la visite sera marquée par une série de rencontres avec de hauts responsables gouvernementaux. responsables, partenaires techniques et financiers, acteurs humanitaires et médias.

La délégation, accompagnée de SE le Président Rajoelina, assistera à l’inauguration d’un nouveau centre de stockage de vaccins au cœur d’Antananarivo, financé par Gavi. Ils lanceront également le « Grand rattrapage » sous le patronage de SE la Première Dame, à l’occasion de la Semaine africaine de la vaccination et du 50ème anniversaire du Programme élargi de vaccination.

« En plaçant la vaccination de routine au cœur du système de soins de santé primaires du pays, le gouvernement malgache sera en mesure de stopper la transmission du poliovirus et d’améliorer considérablement le déclin des taux de vaccination de routine. Nous sommes prêts à soutenir le gouvernement pour garantir que chaque enfant reçoive les vaccins vitaux dont il a besoin pour être protégé contre la polio et d’autres maladies facilement évitables », a déclaré Etleva Kadilli de l’UNICEF.

Ces moments seront consacrés à la reconnaissance de l’amélioration continue de la qualité des campagnes contre la poliomyélite et du potentiel de leur intégration dans les activités visant à renforcer la couverture vaccinale.


medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *