Santé publique France a constaté une « diminution » du nombre de cas de grippe en France, une première depuis le début de l’épidémie.

L’épidémie de grippe en France se poursuit, mais est en régression, rapporte Santé publique France (SPF) dans son bilan de ce mercredi 14 février. bulletin infection respiratoire aiguë.

Durant la semaine du 5 au 11 février, les principaux indicateurs montrent une amélioration de la situation. Aux urgences, « le nombre de visites pour grippe/syndrome grippal est en baisse pour la première semaine depuis l’épidémie », souligne SPF.

La baisse se confirme « aussi bien chez les jeunes de moins de 15 ans (-14%) que chez les jeunes de 15 ans et plus (-10%) ».

Il est encore possible de se faire vacciner

Le constat est le même chez SOS Médecins. “Les actes pour grippe/syndrome grippal sont pour la première semaine en baisse chez les moins de 15 ans (-14%) et chez les 15 ans et plus (-12%)”, indique l’agence nationale de santé publique dans son rapport.

Au 31 décembre 2023, le taux estimé de vaccination contre la grippe chez les patients à risque était de 45,9%, un chiffre inférieur à celui à la même date de l’année dernière (50%), note SPF.

La campagne de vaccination contre la grippe, qui s’adresse principalement aux personnes de plus de 65 ans, a été prolongé d’un mois par les autorités sanitaires. Initialement prévue jusqu’au 31 janvier, elle devrait désormais durer jusqu’au 29 février.

Covid en baisse

Quant au Covid-19, les indicateurs sont également en baisse, aussi bien dans les situations d’urgence que chez SOS Médecins.

Dans la semaine du 29 janvier au 4 février, la grippe avait dépassé le Covid en causes de décès, une première depuis 2020.

« L’adoption systématique des gestes barrière par chacun reste importante », rappelle Santé publique France, « notamment le port du masque en cas de symptômes, dans les lieux très fréquentés et en présence de personnes à risque, le lavage des mains et l’aération régulière des espaces clos.

Les plus lus

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *