Quels sont les bienfaits de l’activité physique adaptée (APA) pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires ?
L’activité physique adaptée (APA) offre de nombreux bienfaits aux personnes atteintes de maladies cardiovasculaires. Les médecins recommandent de combiner des activités aérobiques avec des exercices de résistance pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

En tant qu’exercice aérobique, la danse est une activité idéale car elle renforce le cœur et les poumons, améliorant ainsi la circulation sanguine.

De plus, la danse peut aider à contrôler la tension artérielle et le taux de cholestérol, facteurs de risque majeurs de maladies cardiovasculaires. Il favorise également la perte de poids et la gestion du diabète.

Mentalement, la danse réduit le stress et l’anxiété, favorise la relaxation et améliore l’humeur. Enfin, ce type d’activité sociale favorise les échanges et les interactions, permettant de lutter contre l’isolement social des seniors.

Les pratiques douces et la danse réduisent-elles le risque de survenue de quelles autres maladies ?
Parfois, suivre des cours de danse est tout aussi efficace que prendre rendez-vous chez le kinésithérapeute.

Les enseignants de DanseTousStyles ayant dispensé des cours de danse dans les EHPAD ont notamment constaté de fortes améliorations de la motricité et de l’équilibre des résidents, réduisant ainsi les risques de blessures.

Les pratiques douces, comme le yoga et la méditation, réduisent le stress et l’anxiété, contribuant ainsi à prévenir les maladies cardiovasculaires et certains troubles musculo-squelettiques. Ils améliorent également le sommeil et renforcent le système immunitaire.

Comment la danse douce améliore-t-elle la santé mentale des seniors ? (Tai chi, aérobic, yoga, etc.)
Les danses douces, comme le tai-chi, l’aérobic et le yoga, favorisent la santé mentale des aînés de plusieurs façons.

Il favorise la libération d’endorphines, améliore la circulation sanguine vers le cerveau, réduit le stress et l’anxiété, favorise la relaxation et la concentration et améliore la sensation de bien-être général.

Parfois, grâce aux cours de danse, les seniors retrouvent leur jeunesse à travers leurs souvenirs passés de balmusettes et de ginguettes.

De plus, les seniors qui mémorisent des pas de danse travaillent également sur leur cognition et leur mémoire à court terme. La participation régulière à ce type d’activités contribue à réduire le risque de développer des démences liées à l’âge, comme la maladie d’Alzheimer.

Chez DanseTousStyles, 80 % des seniors se réinscrivent aux cours de danse en EHPAD. Lorsqu’on leur donne le choix entre différentes activités de loisirs comme la méditation, la musique ou la boxe, plus de 70 % choisissent la danse.

Les chiffres impressionnants de réinscription aux cours de danse en EHPAD démontrent l’attrait et l’efficacité de cette pratique auprès des seniors, soulignant son importance pour promouvoir un mode de vie sain et actif.

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *