Biologiste365 – Analyse du microbiote, entre impatience et justesse scientifique
















Depuis sa découverte, l’importance clinique du microbiote ne fait plus aucun doute. Il est partout : intestin, peau, vagin, poumons… il affecte tout : digestion, immunité, humeur… et pourtant les solutions validées peinent à arriver sur le marché. Qu’est-ce qui ne va pas dans le monde du microbiote ?

Agnès Vernet, publié le 11 juillet 2024

L’analyse du microbiote, entre impatience et justesse scientifique

C’est le dernier organe découvert. Il a fallu attendre 1996 et les travaux de Paul Eckburg de l’université de Stanford aux Etats-Unis pour mesurer l’importance, essentiellement en diversité, de ce qu’on appelait jusqu’alors la flore intestinale. « Le microbiote est un sujet récent ; nous ne nous y intéressons que depuis une vingtaine d’années, principalement grâce à l’avènement de la biologie moléculaire », souligne Benoît Chassaing, directeur du laboratoire Microbiote-Interactions à l’Institut Pasteur Paris. La diversité et le nombre de ces microbes présents dans un organisme sain soulignent l’importance de cette symbiose. Et comme il contient 150 fois plus d’informations génétiques que le génome humain, son rôle dans le développement de maladies et donc son potentiel thérapeutique ont été rapidement étudiés.

Dans la même rubrique

microbiome, ADNr16S, intestin français

  • Nouvelles
  • Des dossiers
  • microbiote
  • Chercher

Médecin palpant la glande thyroïde d'un patient

  • Nouvelles
  • Dans votre pratique
  • Recommandations

Portrait Isabelle Tongio

  • Nouvelles
  • Vie du réseau

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *