L’idée est ridicule et surprenante, mais force est de constater que le “Calf Tox” aura ses partisans… Faisons le point.

On peut imaginer qu’on est paralysé (un chirurgien esthétique)

Sur les réseaux sociaux et plus particulièrementDes vidéos faisant la promotion de « Calf Tox » circulent sur TikTok. L’idée est d’injecter du botox dans les mollets pour l’affiner, le rendre plus élégant et plus courbé.

L’idée est d’injecter du botox dans les mollets…

Les influenceurs partagent leurs expériences dans des vidéos qui deviennent parfois virales (et c’est bien là le problème). Une influenceuse explique pourquoi elle est passée par ‘Calf Tox’ : «Je n’aime pas que mes mollets soient trop gros pour mon corps, je ne peux pas acheter certaines bottes car je ne peux pas les fermer. J’ai fait « Calf Tox » et je vois une différence, mes mollets sont moins larges», précise la jeune femme.

Je me méfie un peu des conséquences que peuvent avoir les injections dans les muscles du mollet (un chirurgien)

Le chirurgien esthétique Christian Marinetti s’est dit préoccupé par cette ‘mode’ : «J’avoue qu’en tant que médecin je me méfie un peu des conséquences que peuvent avoir les injections dans les muscles du mollet. Les mollets, on a besoin qu’ils se lèvent, qu’ils se mettent sur la pointe des pieds, on imagine bien qu’ils sont paralysés“, il dit.

La possibilité de nombreux effets secondaires comme des bleus, des gonflements, des inconforts ou pire : un affaiblissement des muscles des mollets pouvant affecter la capacité à faire de l’exercice, des allergies et des infections, plus rares mais possibles.

Le Botox bloque les terminaisons nerveuses

Andrew Peredo (artiste plasticien américain) prévient : «L’application de Botox sur les muscles de vos mollets pour les affiner détend temporairement les muscles en bloquant les terminaisons nerveuses. L’exercice quotidien peut être affecté. Cela pourrait potentiellement affecter votre démarche et votre foulée, ainsi que votre façon de marcher, courir ou sauter, en fonction de votre anatomie.« .

Et attention aussi aux « faux injecteurs de Botox » qui pullulent sur les réseaux sociaux

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *