Début du contenu

Une femme éveillée, allongée sur le dos, la tête immobilisée dans une sorte de casque fait de barres métalliques.  Elle est enveloppée dans un grand film plastique pour garder l'environnement stérile, et de l'autre côté on voit les mains gantées d'un chirurgien qui opère son cerveau.

La stimulation cérébrale profonde est une opération cérébrale pratiquée sur les personnes atteintes de la maladie de Parkinson depuis plus de vingt ans. Ci-dessus, elle est réalisée le 15 décembre 2012 sur un patient à Budapest, en Hongrie.PHOTO : Reuters / Bernadett Szabo

Publié le 11 juin 2024

La stimulation cérébrale profonde vient de recevoir le feu vert du Réseau de santé Horizon. La chirurgie, maintenant offerte à l’Hôpital de Moncton, permettra aux patients du Nouveau-Brunswick souffrant de la maladie de Parkinson et d’autres troubles du mouvement de recevoir un traitement dans leur province.

« Les gens sont soignés près de chez eux, dans leur province. Cela facilitera le transport, etc., mais permettra en outre un plus grand nombre d’opérations par an pour ces patients. »

Une citation de

Dr. Antonios El Hélou

Un homme dans une interview.

Dr. Antonios El Helou effectuera ce mois-ci la première chirurgie de stimulation cérébrale profonde à l’Hôpital de Moncton.

Radio-Canada / Frédéric Cammarano

Heure de pointe Acadie reçu le Dr. Antonios El Helou, neurochirurgien au Réseau de santé Horizon.

Ce contenu peut vous intéresser