• La majorité des cas de malnutrition dans les pays développés sont souvent le résultat d’une maladie.La majorité des cas de malnutrition dans les pays développés sont souvent le résultat d’une maladie.

Article publié dans le journal n°121


Une maladie silencieuse qui touche pas moins de 2 millions de Français ; La malnutrition touche principalement les personnes âgées, mais n’épargne pas les jeunes adultes, les adolescents et les enfants. Mieux comprendre cette maladie et développer la prévention représentent des enjeux de santé publique.

À l’échelle internationale, le nombre de personnes souffrant de malnutrition augmente. Dans L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition mondiale 2020, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a annoncé que près de 690 millions de personnes, soit 8,9 % de la population mondiale, souffraient de sous-alimentation en 2019, soit 60 millions de plus qu’en 2014.

En France, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a fait de la prévention et du contrôle de la malnutrition l’une de ses priorités les plus importantes depuis 2001. Elle a également été prolongée jusqu’à fin 2024. Les professionnels de santé – médecins, paramédicaux et bien sûr diététistes et nutritionnistes – sont en première ligne pour identifier, mettre en œuvre la prévention et le suivi nutritionnel. L’implication et l’attention de chacun sont également des piliers importants dans la lutte contre ce problème majeur de santé publique.

Comprendre la malnutrition

Nous pensons tous aux tragédies de la faim auxquelles est confrontée une partie de la population mondiale. Les conflits armés, le changement climatique, le manque d’accès à l’eau potable et les chocs économiques sont les principales causes de la malnutrition. Mais vous seriez surpris d’apprendre que certains de vos voisins, jeunes et vieux, que vous côtoyez quotidiennement, souffrent de malnutrition ! Un état pathologique caractérisé par un déséquilibre énergétiquec’est-à-dire un déficit d’apport par rapport aux besoins nutritionnels de l’organisme : l’organisme ne reçoit pas suffisamment d’énergie et de protéines des aliments pour fonctionner correctement. À distinguer de la malnutrition ce qui, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), inclut les carences, les excès ou les déséquilibres de l’apport énergétique et/ou nutritionnel d’une personne. Cet état nutritionnel est le résultat d’une alimentation mal équilibrée en quantité et/ou en qualité.


Lire aussi
Inconvénients : Ne laissez pas les molécules s’échapper !

Bonnes sources sur Internet

Nous vous recommandons de lire le manuel issu des travaux du projet pluridisciplinaire Renessens. Le Grand Age et Petit Appetit, complet et facilement accessible, se veut informatif et pratique. Il peut être téléchargé gratuitement sur le site l’Institut de Recherche sur l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE), www.inrae.fr. Vous pouvez également visiterwww.parad-denutrition.com ou sur le site de la Semaine nationale de la malnutrition, www.luttecontreladenutrition.frPour plus d’informations.

Symptômes en cascade

La malnutrition s’accompagne souvent d’une carence en vitamines et oligo-éléments. Le résultat est visible. Perte de poids importante (perte de poids ≥ 5 % en un mois ou ≥ 10 % en six mois), réduction du tissu adipeux et de la masse musculaire (sarcopénie). Le système immunitaire est affaibli, ce qui augmente le risque d’infection. La malnutrition augmente également les risques de chutes, et donc de fractures, qui…

Pourquoi cet article est-il réservé aux abonnés ?

Depuis près de 30 ans, Alternative Santé valorise les bienfaits des médecines alternatives ou des approches complémentaires. Bien qu’elles soient attaquées de toutes parts avec la plus grande méchanceté, il est plus que jamais important de défendre une vision différente de la santé.
C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien dans nos activités d’information. Si nous souhaitons conserver notre indépendance éditoriale, seul votre soutien financier peut nous permettre de poursuivre notre mission :

  • celui de dénoncer les scandales et les dérives inquiétantes dans le monde de la santé, d’attirer l’attention sur les effets indésirables
  • celui de faire connaître les solutions préventives et les remèdes naturels efficaces au plus grand nombre
  • celui de défendre le droit des patients, des usagers de la santé et des médecins de choisir librement les meilleurs remèdes.

Comme vous le savez sûrement, nous ne plaçons pas de publicité dans notre journal et nous restons libres de toute pression. Nous voulons conserver toute notre indépendance, mais cette liberté a un prix.

La meilleure façon de nous aider et de soutenir une presse indépendante est de vous abonner à notre journal !

je m’inscris

En aucun cas les informations et conseils du site Alternative Santé ne peuvent remplacer une consultation ou un diagnostic par un médecin ou un prestataire de soins, seuls à même d’évaluer adéquatement votre état de santé.



medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *