Crédit photo, Ben Wallis

  • Author, Par India Bourke
  • Role, Correspondante chargée des dossiers
Points clés

  • 1996 : détecté chez des volailles à Guangdong, Chine
  • 1997 : premiers décès humains à Hong Kong
  • 2005 : Le virus s’est répandu de manière importante chez les oiseaux sauvages. De nouvelles souches apparaissent.
  • 2020 : Apparition d’une souche capable de se maintenir toute l’année dans les populations d’oiseaux sauvages.
  • 2020-22 : Devient endémique dans les populations d’oiseaux sauvages
  • 2021 : Arrivée en Amérique du Nord
  • 2022 : Détection en Amérique du Sud
  • 2024 : Confirmé en Antarctique

La grippe aviaire décime la faune sauvage dans le monde entier et se propage maintenant chez les vaches. Les quelques cas humains observés jusqu’à présent se sont révélés extrêmement mortels.

Le bout des doigts de Lineke Begeman est encore engourdi par une mission éprouvante. En mars, la pathologiste vétérinaire a participé à une expédition internationale dans le nord de la mer de Weddell, en Antarctique, afin d’étudier la propagation de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), le virus qui a maintenant encerclé le globe, provoquant la maladie connue sous le nom de grippe aviaire.

En découpant les corps congelés des oiseaux sauvages recueillis par l’équipe, Begeman a pu aider à déterminer s’ils étaient morts de la maladie. Les conditions étaient difficiles et l’endroit éloigné, loin de sa base habituelle au Centre médical Erasmus aux Pays-Bas. Mais une telle surveillance systématique pourrait constituer un avertissement vital pour le reste du monde.

“Si nous n’étudions pas maintenant l’étendue de sa propagation, nous ne pourrons pas faire savoir aux gens quelles sont les conséquences de l’avoir laissée filer entre nos doigts lorsqu’elle a commencé”, explique Mme Begeman à la BBC Future Planet. “J’imagine le virus comme un explorateur qui parcourt le monde, découvre de nouveaux endroits et de nouvelles espèces d’oiseaux, et nous le suivons.

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *