10 % des femmes en âge de procréer souffrent d’endométriose, soit environ 50 000 personnes en Bourgogne Franche-Comté. Une maladie chronique dont la douleur est l’un des principaux symptômes. Ainsi, ceux qui en souffrent peuvent être confrontés chaque mois à tellement de souffrance qu’il leur est impossible d’aller travailler. Leur vie quotidienne tout entière est affectée et certaines sont les seules à faire face à cette difficulté, estime le professeur Rajeev Ramanah, président du secteur Endo BFC, un réseau d’experts et de soins de santé qui lutte contre l’endométriose dans la région.

“Dans les zones désertiques…

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *