Certains disent que c’est le mal de notre siècle : le stress peut être la cause de nombreux problèmes dans notre vie quotidienne. C’est principalement ce qui peut nous empêcher de fermer les yeux la nuit, lorsqu’il absorbe nos pensées sans que nous puissions nous en débarrasser. En fait, l’anxiété nocturne est l’une des principales causes de troubles du sommeil ou d’insomnie. Mais comment faire taire notre cerveau qui bourdonne constamment la nuit alors que nous voulons juste dormir paisiblement ? Certaines techniques anti-stress peuvent aider à calmer nos pensées lorsqu’elles sont agitées pour favoriser le sommeil. C’est le cas de la méthode de « mélange cognitif »marqué par Marie Claire.
L’idée est simplement d’essayer de distraire votre esprit et de l’empêcher de se concentrer sur les choses qui nous stressent pour qu’il s’endorme plus facilement.

En tout cas, voici ce qu’explique l’expert du sommeil : Sammy Margo dans les colonnes de Styliste Grande-Bretagne : “Le remaniement cognitif vise à distraire l’esprit des pensées qui pourraient empêcher une personne de s’endormir.” Mais comment y parvenir ? Selon le spécialiste, ce serait le cas “S’engager dans une tâche mentale suffisamment absorbante pour réduire l’anxiété, mais aussi suffisamment facile pour signaler au cerveau qu’il est temps de se reposer”. Plus concrètement, on peut par exemple utiliser « visualiser des images ou des micro-rêves positifs ou apaisants, qui signalent au cerveau que vous êtes en sécurité » continue Sammy Margo.

Comment pratiquer le mixage cognitif ?

L’objectif est principalement d’arrêter les pensées verbales qui, selon le psychologue cognitif, sont Luc Beaudoin, ceux responsables de l’anxiété et des difficultés d’endormissement. Nous parlons de pensées verbales pour désigner les pensées qui se présentent sous forme de mots, par opposition aux pensées sensorielles ou visuelles. Le problème des pensées verbales, en particulier des pensées négatives, est qu’elles activent le lobe frontal pour avertir le cerveau qu’elles ne sont pas prêtes à dormir.

L’un des exercices les plus simples pour pratiquer le brassage cognitif selon Sammy Margo est de commencer par choisir au hasard un objet, de le visualiser puis de penser à un autre objet qui commence par la lettre du mot que vous avez choisi. Visualisez-les ensuite et répétez l’action jusqu’à tomber enfin dans les bras de Morphée avec de belles images en tête. Le plus important est de veiller à vous coucher dans un environnement relaxant et agréable qui vous permet de bien dormir.

A lire aussi :

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *