Couleur Culotte, créée par Lucie Duhoux à Tarbes, parle de l’anatomie féminine, agrémentée d’images élégantes. Le jeu nécessite un soutien financier lors de sa création.

Hommes et garçons, ne tournez pas la page ! L’une des ambitions de Couleur Culotte à Tarbes (Hautes-Pyrénées) serait que la connaissance de l’anatomie féminine et du cycle menstruel ne soit plus exclusivement réservée aux femmes. Lucie Duhoux, infirmière à l’origine du projet, témoigne : « Quand je faisais de la prévention dans les écoles ou les collèges, les garçons étaient les premiers à poser des questions ». La professionnelle, qui a travaillé pendant deux ans comme infirmière scolaire en Lituanie, a un rôle à jouer pour accompagner et guider les femmes en s’informant sur les problèmes auxquels elles sont confrontées.

Manque d’information pour les jeunes filles

Pourtant, le projet est né de l’imagination et des inquiétudes d’une femme : Lucie a reçu un diagnostic d’endométriose en 2017, une maladie gynécologique qui touche une femme sur dix et qui affecte sa vie personnelle. “Je souffrais de douleurs très intenses qui irradiaient jusqu’à mes jambes, c’était très invalidant”, explique la jeune femme de 30 ans. Elle interrompt alors ses études d’infirmière pour prendre soin d’elle-même.. « Ensuite, j’ai beaucoup lu sur le système reproducteur féminin, les menstruations ; J’ai beaucoup appris “, précise-t-elle. Elle décide alors de partager ses nouvelles connaissances, pour pallier un manque d’information quasi institutionnel des jeunes. « Par exemple, le module d’obstétrique gynécologique a disparu du cursus de formation en soins infirmiers en 2009. » Lucie regrette.

Elle imagine alors une association appelée Lunes Rouges qui mettrait en œuvre le projet de jeu tout en fournissant de l’information, de l’éducation et la promotion de la santé menstruelle. « Il reste beaucoup à faire pour améliorer la santé, la sécurité et l’hygiène menstruelles dans les écoles », constate Lucie. Par exemple, Lunes Rouges et son créateur étaient présents vendredi 26 janvier dernier sur le campus scolaire Pierre Mendès France à Vic-en-Bigorre, où, à l’initiative des étudiants, sept distributeurs pour tous types de protections hygiéniques ont été installés à les toilettes des trois établissements.

Comment on y joue ?

Lucie et trois de ses proches ont commencé à réfléchir à un jeu de société, une activité triviale colorée et pleine de questions sur la santé menstruelle. Le jeu est actuellement en construction, l’identité visuelle a été trouvée et le livret pédagogique a été rédigé pour accompagner le plateau. Les dessins d’illustration, réalisés par l’étudiant en art Eliott Marotel, sont d’une grande finesse. En plus de sa semaine de travail, Lucie travaille à la réalisation d’une version numérique. “Nous espérons évidemment que les questions et informations seront validées par un conseil scientifique”, elle explique. A terme, le jeu sera accessible à tous à partir de 12 ans, mais l’idéal pour son créateur sera d’y jouer sous la conduite d’un médiateur, une personne comme une grande sœur, un parent, un enseignant, pour renforcer les liens intergénérationnels. , mais aussi de constituer un instrument sérieux et scientifique utilisé pour mener à bien la prévention dans les écoles.

Flash et support Couleur Culotte

Couleur culotte a été initialement soutenue par des partenaires institutionnels pour un montant de 5 000 € et a besoin de davantage pour continuer à se créer et va donc lancer une cagnotte (voir ci-contre). Le concepteur espère pouvoir distribuer 50 jeux dans les écoles des Hautes-Pyrénées d’ici 2024.

Besoin de soutien

Soutenir financièrement le lancement du projet via helloasso.com/associations/lunes-rouges.

Le lien pour s’inscrire pour précommander le jeu : ulule.com/couleur-culotte/coming-soon/

Pour suivre l’aventure sur Instagram : @couleurculotte

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *