Les couleurs de l’endométriose s’invitent sur la place du cinéma CGR. Dès vendredi soir vous trouverez deux bancs « EndoPank » peints en jaune devant le cinéma de Colmar et équipés d’un panneau d’information avec QR code. Ce lien renvoie vers le site d’Endofrance, une association française de lutte contre l’endométriose.

Faire connaître la maladie

Chargée de sensibiliser les citoyens à cette maladie, l’association organise ce vendredi un ciné-débat ouvert aux professionnels de santé et notamment au grand public, au cinéma CGR de Colmar. Après l’inauguration de ces deux bancs à 18h30, les participants assisteront à la projection gratuite d’un documentaire réalisé par l’actrice Laëtitia Milot, elle-même atteinte d’endométriose et marraine d’Endofrance. La séance sera suivie d’une discussion avec des professionnels de la santé, dont la docteure Émilie Faller, gynécologue et spécialiste de l’endométriose.

“C’est une maladie qui ne se voit pas et qui reste encore assez taboue”, explique le spécialiste. Le film-débat contribuera à sensibiliser la population à la maladie et à lui donner accès à la bonne information. » S’il y a des améliorations dans les débats autour de cette maladie, dit-elle, la priorité restera l’accès aux soins. Aucun remède n’a été trouvé, mais des solutions existent pour atténuer les symptômes, comme des traitements hormonaux ou encore des thérapies complémentaires. Le problème : la plupart des soins ne sont pas remboursés. « C’est carrément scandaleux. En fin de compte, cette maladie pèse sur la vie sociale des personnes touchées, mais aussi sur la vie professionnelle et financière», explique Émilie Faller.

En s’équipant de ces deux bancs, Colmar est la première ville du Grand Est à participer au projet EndoPank. La couleur éclatante, créée par une association italienne, est destinée à attiser la curiosité des passants colmariens.

18h30 : Inauguration des deux bancs EndoPank devant le cinéma CGR. 19h : Projection gratuite du documentaire. 20h30 : Discussions avec le public

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *