Le dernier point de situation de Santé publique France sur le choléra à Mayotte fait état de seulement 4 nouveaux cas enregistrés dans la zone, portant le nombre total de cas confirmés depuis l’arrivée du choléra le 18 mars à 214. Il ne reste qu’un seul foyer actif dans le département, à Passamainty, où 36 cas ont été enregistrés, le dernier remontant à fin juin. Des cas de choléra ont également été identifiés à M’Tsapéré, où la densité de population au mètre carré est élevée, augmentant le risque de propagation rapide dans les zones à forte densité. Les risques de transmission de la maladie y sont encore bien plus importants que dans d’autres centres, du fait de la proximité entre les résidents. La maladie se propage également plus facilement dans les zones précaires où l’accès à l’eau potable est difficile et où l’eau des rivières est régulièrement utilisée comme source principale. La maladie pourrait devenir difficile à contrôler pour les équipes de l’ARS intervenant sur le terrain.

A ce sujet, l’ARS semble avoir changé ses méthodes en procédant à des vaccinations dans les quartiers à risque, comme à Kawéni, où les vaccinations devraient avoir lieu dans le courant du mois de juillet. Cette nouvelle approche fait écho à celle en cours en Union des Comores, où la vaccination de la population est en cours, avec plus de 70 % des Anjouanais déjà vaccinés. Bonne nouvelle pour limiter l’arrivée de malades à bord des kvassas.

Les autorités sanitaires continuent de mener une surveillance active, notamment communautaire, en se concentrant sur les quartiers les plus précaires du territoire, où tous les facteurs convergent pour favoriser l’émergence de nouveaux foyers. Avec le début de la saison de la manzaraka, la vigilance est de mise pour les Mayottes. Les meilleurs moyens de lutter contre le choléra restent de se laver les mains, de boire de l’eau potable et, au moindre symptôme, d’appeler le 911. Le risque reste donc très présent à Mayotte, malgré la baisse du nombre de cas observée dans ce dernier bulletin.

Par France-Mayotte Matin

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *