Selon le nutritionniste Raphaël Gruman, les femmes enceintes peuvent consommer avec modération certains aliments jugés dangereux pendant la grossesse. On fait le point.

Toujours, nourriture pendant le grossesse fait l’objet de nombreuses idées reçues. Si certaines sont vraies, certains aliments devraient en fait être interdits aux femmes enceintes, tandis que d’autres ne présentent en réalité pas beaucoup de risque pour la santé de la mère et du fœtus. Il faut simplement les consommer avec modération.

Une étude a été publiée dans la revue en janvier 2024 Environnement International a révélé que le Fast food par exemple, c’était très mauvais pendant la grossesse. La consommation dealiments ultra-transformés et la restauration rapide serait associée à des niveaux plus élevés d’acide phtalique et de phtalate, un groupe de perturbateurs endocriniens liés aux plastiques.

Le reste après cette annonce

Restauration rapide, aliments transformés : quels sont les risques pendant la grossesse ?

“Lorsque les mères sont exposées, ces produits chimiques peuvent traverser le placenta et pénétrer dans la circulation sanguine du fœtus.”, déclare l’auteur de l’étude Sheela Sathyanarayana, pédiatre à l’UW Medicine et chercheuse au Seattle Children’s Research Institute. Lorsqu’ils atteignent le fœtus, ces phtalates peuvent provoquer un stress oxydatif et des maladies inflammatoires. Plus précisément, l’enfant présente un plus grand risque de troubles du développement physique (insuffisance pondérale) et mental (autisme, TDAH, etc.).

Mais cela signifie-t-il que la restauration rapide et les aliments transformés sont totalement interdits pendant la grossesse ? “Pas”répond Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur du livre Mes petites recettes magiques, Future et jeune maman, publié en janvier 2024 aux éditions Leduc. En fait, « tout est une question de dose et de fréquence »précise-t-il. Si vous le consommez avec modération, vous n’avez pas à vous inquiéter».

Le reste après cette annonce

Quels aliments peut-on manger avec modération pendant la grossesse ?

« Les aliments comme la malbouffe, la restauration rapide et les produits ultra-transformés contiennent de nombreux additifs », pense l’expert. La dose est calculée pour un adulte, “pas pour un fœtus”. « Si l’on multiplie les produits hautement transformés, l’exposition du fœtus est bien trop importante. Cet effet cocktail peut entraîner un risque de malformation fœtale.il assure.

En revanche, il n’est pas interdit de manger de la restauration rapide et des aliments transformés. Il faut simplement se permettre de le faire de temps en temps. “Si c’est une fois par mois, le bébé est en bonne santé, mais si c’est deux fois par semaine, cela ne lui servira à rien.”, explique la nutritionniste. Il en va de même pour les boissons gazeuses. « Il existe un risque de diabète gestationnel si la maman en boit régulièrement, mais se soigner de temps en temps est tout à fait possible »il continue.

Le reste après cette annonce

L’alcool n’est pas non plus totalement interdit pendant la grossesse. “Si c’est une demi-tasse tous les 15 jours, ce n’est pas grave, tu n’es pas obligé d’en boire tous les jours”, précise Raphaël Gruman. La consommation de thé et de café suit le même principe. « Boire une à deux tasses par jour pendant ou après un repas ne pose aucun problème », dit le spécialiste. Mais si nous dépassons ce montant, “De fortes doses de caféine provoquent des palpitations peu souhaitables pour le fœtus”indique-t-il. “Neuf mois, c’est long, c’est bien aussi d’avoir des moments de soulagement”il décide.

Le reste après cette annonce

Quels aliments sont totalement interdits pendant la grossesse ?

Certains aliments peuvent néanmoins présenter un risque immédiat pour la mère et le fœtus. Ils ne doivent absolument pas être consommés pendant la grossesse. C’est le cas du poisson cru, de la viande crue, des œufs crus et du lait cru. « Ces produits peuvent être nocifs pour la santé et provoquer des intoxications alimentaires. Il y a alors un risque de fausse couche.explique Raphaël Gruman.

Certaines femmes enceintes doivent également faire attention aux fruits et légumes qui poussent dans le sol. “Ils peuvent être infectés par la toxoplasmose, ce qui peut entraîner un risque de malformations chez le bébé”, prévient l’auteur. Même si certaines personnes y sont immunisées, ce n’est pas le cas de tout le monde. Pour la connaissance, « tu devrais faire une prise de sang en début de grossesse », il dit. Dans tous les cas, il est important de « Lavez bien vos fruits et légumes avant de les manger »conclut l’expert, qui rappelle qu’une alimentation équilibrée pendant la grossesse repose sur un apport adéquat en calcium, en fer et en vitamines B9 et B12.

Joséphine de Rubercy

Chef de section

Droits des femmes et des enfants, violences, féminisme, genre, discrimination, parentalité, éducation, psychologie, santé, couple, sexualité, réseaux sociaux…. Joséphine aime décrypter tous les enjeux de société qui animent notre monde…

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *