Qu’est-ce que la douleur et la souffrance dans les cas d’accidents de camion ? Quelle compensation peut-on obtenir pour la douleur et la souffrance subies après un tel accident ? Voici ce que vous devez savoir.

1. Les dommages causés par la douleur et la souffrance vous compensent

Il s’agit essentiellement d’argent que le tribunal vous accorde pour compenser toutes les douleurs et souffrances physiques et émotionnelles que vous avez endurées.

Il s’agit d’une indemnisation pour des blessures telles que :

  • La douleur atroce causée par les fractures, les brûlures, les lacérations et autres blessures que vous avez subies
  • Des nuits interminables d’insomnie écrasante et d’anxiété dues au traumatisme mental
  • Dépression sévère, SSPT et autres impacts psychologiques qui nuisent à votre qualité de vie
  • Défigurations ou handicaps permanents qui vous hanteront pour toujours
  • Être privé de votre capacité à profiter des activités quotidiennes de la vie

La loi reconnaît essentiellement qu’endurer autant de traumatismes a une valeur monétaire.

2. La douleur et les souffrances sont distinctes des factures médicales et de la perte de salaire

Il est facile de penser que tous les coûts et pertes résultant d’un accident de camion seraient regroupés dans un seul panier. Mais ce n’est pas le cas : la douleur et la souffrance sont considérées comme une catégorie unique de dommages et intérêts qui peuvent vous être accordés à eux seuls.

Votre indemnisation pour douleur et souffrance serait complètement distincte des frais médicaux qui vous sont remboursés pour les séjours à l’hôpital, les interventions chirurgicales, la thérapie, les médicaments, etc. Tout salaire que vous pourriez avoir perdu en raison d’un travail manqué est également calculé dans sa propre tranche.

La douleur et la souffrance constituent donc comme une catégorie à part entière de « bonus » au-dessus de tout le reste. Et les montants peuvent vraiment s’accumuler, comme nous l’expliquerons dans un instant.

3. Il n’existe aucune formule exacte pour calculer la douleur et les dommages subis

Contrairement aux frais médicaux ou à la perte de salaire qui peuvent souvent être calculés en dollars précis à l’aide de relevés de facturation et de fiches de salaire, les dommages causés par la douleur et la souffrance sont plus obscurs et plus subjectifs.

Il n’existe pas de « formule » établie par le tribunal. Les facteurs qu’ils prennent en compte comprennent :

  • La gravité de vos blessures physiques et le temps de récupération
  • Que vous ayez des défigurations ou des handicaps permanents
  • Ampleur de votre détresse émotionnelle et de votre angoisse mentale
  • Dans quelle mesure votre qualité de vie globale et votre capacité à profiter des activités ont été affectées
  • Témoignages d’experts médicaux, de thérapeutes, de membres de votre famille et d’autres proches

Les compagnies d’assurance minimiseront la douleur et les dommages toute la journée si elles le peuvent. Mais on peut avancer que les dommages seront d’autant plus élevés que votre douleur et vos souffrances auront un impact considérable.

4. Dans de nombreux cas, la douleur et les souffrances dépassent les frais médicaux

Bien que chaque cas d’accident de camion soit jugé individuellement, dans de nombreux cas, les dommages-intérêts accordés pour la douleur et la souffrance finissent par dépasser les frais médicaux remboursés.

Pourquoi? Parce que le coût humain d’un traumatisme physique et mental grave dépasse souvent le coût financier.

Par exemple, disons que vous avez accumulé 100 000 $ en factures médicales suite à l’accident. Supposons que vous ayez enduré une douleur intense après avoir été heurté par un camion, que votre vie ait été perturbée et que vous ayez subi des cicatrices psychologiques, le tribunal pourrait potentiellement vous accorder 250 000 $ ou plus en dommages-intérêts pour douleur et souffrance, en plus de ces 100 000 $ pour frais médicaux.

Ainsi, même si la douleur et la souffrance sont regroupées sous la rubrique des dommages « non économiques », les chiffres en dollars peuvent devenir très réels, très rapidement. Ne laissez pas les compagnies d’assurance vous convaincre de penser autrement.

5. Certains États imposent des « plafonds » aux récompenses pour la douleur et la souffrance

Dans un monde idéal, les tribunaux seraient libres d’accorder aux victimes d’accidents de camion les dommages-intérêts justes et raisonnables qui semblent appropriés en fonction de leur situation particulière.

Mais dans le monde réel, la vérité est que plus de la moitié des États américains appliquent des « plafonds » spécifiques en dollars ou des limites sur le montant qui peut être accordé pour les dommages causés par la douleur et la souffrance dans les cas de blessures corporelles.

Ces plafonds arbitraires peuvent atteindre des maximums aussi « bas » que 350 000 $ environ dans certains États. D’autres États ont des plafonds plus élevés, voire aucun.

Bien qu’édictés avec de bonnes intentions pour contrôler théoriquement les coûts d’assurance, ces plafonds peuvent en réalité empêcher les victimes d’accidents de voiture de recevoir l’indemnisation complète qu’elles méritent pour leurs douleurs et souffrances extrêmes. Un avocat expérimenté spécialisé dans les accidents de camions sait comment contourner ces plafonds autant que possible.

6. Avoir le bon avocat a un impact énorme sur les indemnités pour douleur et souffrance

Aucun facteur n’a plus d’impact sur la douleur et les souffrances potentielles que vous pourriez recevoir que votre choix de représentation juridique. Se représenter soi-même ou engager un avocat inexpérimenté est un moyen sûr de ne pas obtenir ce que vous méritez.

Mais un avocat chevronné spécialisé dans les accidents de camions qui a obtenu d’énormes règlements pour douleur et souffrance sait comment argumenter avec force et fournir des preuves convaincantes pour lesquelles vos dommages-intérêts pour douleur et souffrance devraient être maximisés en fonction de :

  • Les détails choquants et la négligence impliqués dans l’accident de camion
  • Preuve documentée de vos blessures graves, de vos traumatismes et de vos difficultés à vous rétablir
  • Calculer non seulement la douleur et la souffrance passées, mais également récompenser vos souffrances futures attendues
  • Gagner la sympathie du juge ou du jury grâce à une narration convaincante

Aucune compagnie d’assurance ne peut faire obstacle à un brillant avocat qui lutte sans relâche pour obtenir l’indemnisation que son client mérite. Avoir cette puissance de feu est inestimable.

7. Les dommages causés par la douleur et la souffrance sont généralement imposés différemment

Voici un facteur étrange concernant les dommages causés par la douleur et la souffrance que la plupart des gens ne réalisent pas : ils sont généralement imposés différemment des autres formes d’indemnisation provenant d’un règlement ou d’une sentence pour préjudice corporel.

En général, les dommages-intérêts compensatoires que vous recevez spécifiquement pour vos dommages économiques réels (frais médicaux, perte de salaire, etc.) ne sont pas considérés comme un revenu imposable en vertu de la loi américaine.

Cependant, tout dommage supplémentaire accordé pour des raisons « non économiques » comme la douleur et la souffrance pourrait très bien être considéré comme un revenu imposable sur la base des réglementations fédérales et étatiques. Cela peut vous coûter un joli centime sur ces récompenses importantes.

Il est conseillé de consulter un fiscaliste et votre avocat spécialisé en dommages corporels pour structurer correctement les dommages liés à la douleur et à la souffrance afin de maximiser votre paiement final.

8. Les dommages causés par la douleur et la souffrance ne sont pas facilement réclamés sans action en justice

Notre dernier point clé concernant les dommages causés par la douleur et la souffrance : ne vous attendez pas à les recevoir sans intenter une action en justice officielle ou une réclamation légale.

Bien sûr, la compagnie d’assurance du chauffeur de camion ou de l’entreprise de camionnage responsable peut vous proposer un règlement rapide dès le départ pour éviter des poursuites judiciaires. Mais vous pouvez à peu près garantir que l’offre lowball n’inclura rien d’autre que le remboursement des frais médicaux de base et peut-être une partie du salaire perdu.

Afin d’obtenir un règlement maximisé qui vous indemnise équitablement pour toutes vos douleurs et souffrances réelles endurées, vous devrez probablement faire appel à un avocat et vous préparer à des arguments détaillés, des négociations et d’éventuelles batailles judiciaires.

Ce n’est sûrement pas une route rapide et facile. Mais étant donné à quel point les blessures causées par un accident de camion peuvent changer votre vie et être traumatisantes, lutter pour la douleur et les souffrances que vous méritez vaut souvent la peine d’effort supplémentaire avec le bon cabinet d’avocats à vos côtés.

Et voilà : les 8 choses les plus importantes à comprendre sur la douleur et la souffrance dans les cas d’accidents de camions commerciaux. Notre objectif était de tout expliquer en termes simples et clairs afin que les connaissances de base restent avec vous.

N’oubliez pas : votre douleur, votre souffrance et votre traumatisme émotionnel comptent tous pour quelque chose. Et lorsqu’il s’agit d’accidents de camions, ils peuvent affecter considérablement le montant des dommages et intérêts que le tribunal finira par vous accorder.

Ne laissez personne dévaloriser ou rejeter ce que vous avez vécu après avoir été victime d’un chauffeur de camion ou d’une entreprise de camionnage négligent. Avec de la persévérance et une représentation juridique appropriée, vous pouvez recevoir l’indemnisation que vous méritez.

medimax

By medimax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *